05/04/2006

TABAC : Où EN SUIS-JE ?

 

• Mes habitudes ? 
- Âge du début
- Anxiété ou déprime calmée par le tabac ?
-
Est-ce que j'inhale la fumée ?

• Mes coups durs ?

- Mon souffle : déjà court ?
- Le parfum d'une fleur,
   la saveur d'une tomate : envolés ?
- Le plaisir à fumer : de moins en moins ?
- Le manque me rend-il irritable ? 
- Toujours à craindre d'être à court de tabac ?

- Mon teint : fané ? Ma voix : éraillée ?
- Mes gencives en mauvais état ?
- Tabac + pilule ? Risque d'embolie.
- Fécondité en panne ? Défaillances masculines ?
- Enceinte ? Risque de naissance prématuée ; puis de bec-de-lièvre. La grossesse est le moment idéal pour arrêter de fumer.
- Ménopause précoce, ostéoporose ? 

- Bronchite chronique : essoufflement, toux, crachats sanglants ou non, congestions pulmonaires, étouffement progressif ? 
- Cancer, surveiller :
   poumon, oesophage (passage des grosses   bouchées), gorge, langue, vessie. 
- Infarctus, hypertension, palpitations ? 
- Artères des jambes et des doigts obstruées.
- Rechutes d'ulcère du duodenum ?

- Vision des couleurs : vert, rose ?
- État de mes gencives 

• Me libérer : facile ou pas ?

- Combien de cigarettes par jour ?
- À quelle heure, la première cigarette ?
- État de manque en cas d'arrêt : difficulté à me concentrer, insomnie, anxiété, irritabilité,   dépression ?

• Ma propre expérience ?
- Qu'est-ce qui a le moins mal marché :

   stop… ou diminuer ?

• Suis-je motivé ?
- Ma liberté ? Mes enfants et mon conjoint enfumés ? Mon sport ? Le coût ? Une grossesse ? La pollution ?
- Oui, la pollution est la première cause des maladies et des décès prématurés, mais quelle pollution ?
On préfère crier contre la pollution par les autres…
La quasi-totalité des pollutions dangereuses sont-elles celles que chacun s'inflige à soi-même par le trop : trop dans mon  cendrier, peut-être aussi mon verre, mon assiette, mon carburateur et mon armoire à pharmacie ?


- Réellement envie d'arrêter ? 
- Arrêter valoriserait-il mon image ?
- Est-ce que je crois que j'y réussirai
- Et que je tiendrai plus de six mois ? 

Mon entourage et mon médecin m'aideront-ils ?

- En éloignant de moi les fumeurs et les buveurs ?
- Si je prends du poids ?
- En cas de contrariétés, conflits, dépression ?

- Dès l'instant où mon choix sera d'arrêter, je ne finirai pas les paquets en train : poubelle !
En 3 jours, je serai moins essoufflé,
En 15 jours, la toux s'en ira., et j'économiserai
1800 euros par an, rien qu'en tabac.

• Enfin, respirer la fumée des autres, c'est le "tabagisme passif".
  - Pour les enfants :
un risque accru d'asthme, de bronchites, d' otites et même de mort subite.
  - Pour les adultes : un risque accru d'infarctus.

 

 

http://perso.wanadoo.fr/sante-infofb/tabac_alcool_questionnaire.htm


17:45 Écrit par l'infirmi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.