19/04/2006

l'arret du tabac

Arrêter de fumer n'est pas une chose facile, cela nécessite quelques efforts. La plupart des ex-fumeurs n'ont pas réussi à s'arrêter du premier coup, mais ont eu besoin, en moyenne, de 3 à 4 tentatives. Comme dans les autres domaines, l'apprentissage se fait par la répétition. Pour y arriver, vous pouvez préparer votre tentative d'arrêt.
 

Diminuez peu à peu la consommation de cigarettes :

La méthode progressive est recommandée si vous fumez plus de 20 cigarettes par jour. Après avoir diminué votre consommation à 15-20 cigarettes par jour, vous pourrez tenter d’arrêter de fumer d'un seul coup, car il est illusoire de croire que vous pourriez tenir longtemps ce rythme sans augmenter à nouveau votre consommation.
Il est, tout d'abord, recommandé de supprimer les cigarettes qui ne semblent pas indispensables. Augmenter graduellement le temps entre 2 cigarettes, jusqu'à être capable de tenir plusieurs heures sans fumer. Sortir pendant 1 heure ou 2 sans emporter de cigarettes ou essayer de retarder le plus longtemps possible la première cigarette de la journée, sont un premier pas vers la réussite.
Si vous fumez après le réveil, prenez plutôt une douche ou préparez immédiatement votre petit déjeuner. Si vous avez l'habitude de fumer après avoir mangé, quittez la table tout de suite après le repas.
Evitez de constituer des réserves et d'acheter des cartouches de cigarettes.
 
Arrêtez d'un seul coup :

La plupart des ex-fumeurs ont arrêté d'un seul coup. Cette méthode est considérée comme étant la plus efficace.

Quelle que soit la méthode utilisée, avant d'arrêter de fumer, il est préférable de mettre tous les atouts de votre côté :

  • Fixez une date d'arrêt
    Il est bien plus facile de choisir une date qui ait une signification pour vous. Ceci vous permettra de vous en souvenir beaucoup plus aisément et sera plus facile pour comptabiliser votre temps d'arrêt de la consommation de cigarettes.
  • Prévenez votre entourage de votre décision :
    Les encouragements de l'entourage aident à "tenir". S’il est « moqueur », démontrez-leur que vous êtes le (la) plus fort(e).
  • Jetez votre paquet de cigarettes et votre briquet :
    A ce sujet, tout dépend des personnalités. Certains se sentiront rassurés à l'idée d'avoir une cigarette à leur portée, alors que d'autres préféreront être éloignés de toutes tentations.
  • Evitez les fumeurs et les lieux où l'on fume
    Cette méthode n'est pas très préconisée, il faut au contraire apprendre à vivre sans fumer aux côtés des fumeurs. Mais dans les débuts de la tentative d'arrêt, évitez tout de même les bars et autres lieux où vous avez l'habitude de fumer.
  • Ayez des activités de substitution
    Le sport est dans ce cas tout à fait indiqué. Il permet à la fois de lutter contre les problèmes de poids liés à l'arrêt et est un très bon exutoire.
  • Ayez une hygiène de vie correcte :
    Buvez beaucoup d'eau, privilégiez la vitamine C (fruits, crudités…), évitez les sucres et les sucreries, les graisses…
  • Prévoyez un soutien médical pour vous aider à arrêter de fumer définitivement

    Pour faire face au syndrome de sevrage ressenti lors de l'arrêt du tabac, contre l'envie irrésistible de fumer :

  • Il est recommandé de s'occuper l'esprit à tout autre chose, de se concentrer sur son travail ou de faire un exercice de relaxation.
    Il est aussi possible de boire de l'eau, mâcher un chewing-gum, un bonbon ou un fruit. Et surtout se rappeler que ces envies diminuent après quelques jours.
  • En cas d'irritabilité, d'énervement, de difficulté à se concentrer :
    Le meilleur moyen de lutter contre ces maux est d’avoir une vie calme pendant la période de sevrage, de bien dormir, de faire la sieste, ou d'aller se promener. En un mot, de se relaxer.
  • Contre le mal de tête :
    Dans ce cas, il est recommandé d’éviter de boire de l'alcool ou du café.
  • Face à une augmentation de l'appétit :
    Si une prise de poids est à craindre, il faut éviter les nourritures grasses, faire davantage d'exercice.
  • En cas de troubles du sommeil :
    Le soir, il est recommandé d’éviter de boire du thé ou du café, de préférer du lait chaud. Et surtout, de faire de l'exercice pendant la journée, mais pas en fin de journée ou en soirée.
  • En cas de dépression :
    Une dépression liée au sevrage tabagique disparaît avec le temps comme les autres signes de sevrage. Pour y faire face, il faut être actif, avoir des activités agréables, faire du sport ou des travaux manuels, parler avec une personne de confiance, éviter la solitude.
    Si la dépression persiste, il est nécessaire d’en parler à son médecin.

    11:13 Écrit par l'infirmi | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

    Commentaires

    salut ! je suis passée faire un p'tit tour sur votre blog. si vous fréquentez régulièrement le forum, on se connait certainement virtuellement.

    moi j'ai arrêté après quelques tentatives infructueuses grâce au forum et grâce aux gommes. j'espère ne plus jamais reprendre.

    bonne continuation

    Écrit par : linda | 19/04/2006

    salut euh non, j'ai mis un lien car je pense que ça peut être un bon soutient.
    pourquoi, on parle de mon blog sur le phorum???

    Écrit par : l'inf | 23/04/2006

    Bonjour, j'ai arreter de fumer avec la cigarette electronique Bonjour,

    Je pense que chaque fumeur est unique et donc chaque arret aussi. A chacun de trouver sa methode. Pour moi ca a ete la e-cigarette.
    J'ai arreter de fumer depuis 2 mois avec la cigarette électronique. J'ai ouvert un blog dessus pour partager mon expérience...
    Mon blog :
    http://arreter-fumer-cigarette-electronique.blogspot.com/

    Écrit par : rool92 | 04/12/2007

    Selon mon expérience d'arrêter le tabac, le plus dur est de surmonter l'état de manque et de stress car la dépendance est essentiellement d'ordre psychologique.

    Pour plus de conseils pour arrêter de fumer:
    www.arret-tabac.net" target="_blank">http://www.arret-tabac.net">www.arret-tabac.net

    Écrit par : Robert | 16/03/2010

    Selon mon expérience d'arrêter le tabac, le plus dur est de surmonter l'état de manque et de stress car la dépendance est essentiellement d'ordre psychologique.

    Pour plus de conseils pour arrêter de fumer: http://www.arret-tabac.net

    Écrit par : Robert | 16/03/2010

    J'ai arrêter de fumer depuis 3 jours. C'est au moins la 7ème fois. Je me sens piégée et j'ai vraiment envie d'en finir avec la cigarette. Je redoute les moments difficiles sur la durée, les moments de convivialité...Il me manque quelque chose, non pas les effets du tabac mais les gestes...

    Écrit par : nadcol | 31/10/2010

    Bonjour,
    Moi je vous conseille une méthode naturelle pour arrêter de fumer : Le Maltapuff
    Je vous donne le lien :
    http://www.maltapuff.fr

    Écrit par : martine | 09/02/2012

    Ma mère a arrété de fumer après 40 ans de cigarette !!! Sa peau à retrouvé sa beauté après quelque mois, c'est fou les ravages de ce produit quand on y pense.
    Comme les autres personnes ont citées plus haut, la cigarette électronique peut etre un excellent placébo.

    Écrit par : Smokent | 24/03/2013

    Oui un placébo c'est vrai, l'important est d'arreter de se bousiller la santé!

    Écrit par : top cigarette electronique | 17/09/2013

    presque 4 mois sans clop après un régime 3 paquets/jour de 25 cigarettes, j'ai commencé à 14 ans, la dernière le 13 août 2013 : ahhh qu'elle était bonne. La problématique du sevrage est selon moi le manque total de formation des médecins, des tabacologues et autres thérapeutes. Le corps comme tout système va réagir à cette décision en s'y opposant, en développant un maximum d'effet pour vous faire craquer. On peut estimer 60 cigarettes/j x 1mg = 60mg de nicotine/jour. Lorsque l'organisme sera en demande de 37% de nicotine, soit 22mg dans ce cas, les effets du sevrage seront négligeables. Hélas le sevrage n'est pas une exponentielle décroissante, mais une linéaire (tg à l'exponentielle décroissante). Quelle que soit la dose de départ le temps de sevrage est sensiblement pareil.

    Le sevrage passe d'abord par des cauchemars violent (e. 1 semaine), suit une phase d'insomnie (e. 2, 5 mois), une phase d'irritabilité (on envoie ses proches en l'air), vers 3 mois la flore intestinale se modifie très fort vient alors une prise de poids d'environ 13kg. La libido qui revient rapidement dans les premiers jours de l'arrêt et perdure par la suite. La créativité est peu influencée.

    Écrit par : md | 24/11/2013

    Les cigarettes électroniques sont en réalité,très tendances puisqu'elles sont moins dévastatrices que les cigarettes traditionnelles,mais ce ne sont pas des médicaments anti tabacs à ce que je penses

    Écrit par : vapohealth | 28/03/2014

    Merci pour ces informations c'est très instructif, moi je pense que pour pouvoir arrêter de fumer il nous faut d'abord de la volonté , c'est le secret. On peut aussi du premier coup substituer la cigarette classique par d'autres alternative idée de simuler l'envie.

    Écrit par : Cig-discount | 11/08/2014

    Les commentaires sont fermés.